Vos résultats de recherche
Chèvre d'Or

Le Château de La Chèvre d’Or a été récompensé du titre de Meilleur Hotel Resort en France par le Travel+Leisure World’s Best Awards 2020.

 

Le célèbre magazine américain Travel+Leisure vient de dévoiler dans son édition estivale les World’s Best Awards 2020 décernés par ses lecteurs. Reconnu Meilleur Hotel Resort en France parmi une sélection regroupant les plus belles adresses de l’hexagone, Le Château de La Chèvre d’Or reste numéro 1 de ce classement d’exception. Par cette distinction, les lecteurs de Travel+Leisure ont salué la qualité des services proposés, son exceptionnelle gastronomie et son emplacement géographique unique au monde.

« Le Château de La Chèvre d’Or est très honoré de recevoir une telle distinction pour la seconde année consécutive, souligne Thierry Naidu, directeur général et CEO de Phoenix Hôtels. Ce prix revêt un caractère tout particulier puisqu’il reflète le ressenti concret de nos hôtes, pour lesquels nous portons une attention unique ».

Entre Nice et Monaco, au cœur du village médiéval d’Eze, nid d’aigle dressé sur un piton rocheux calcaire au sommet duquel la vue embrasse le littoral méditerranéen, La Chèvre d’Or est en effet unique en son genre parmi les hôtels mythiques de la Riviera. L’établissement a su, grâce au panorama qu’il offre sur le littoral, à la volupté et au luxe discret qu’il distille et à la cuisine doublement étoilée d’Arnaud Faye, séduire les clients les plus exigeants et attirer les grands de ce monde.

 

Un violoniste, une chèvre, un magot…

Mais pourquoi cet hôtel se nomme-t-il ainsi ? Ecrin minéral face à la Méditerranée, Eze est l’une des perles de la Côte d’Azur, blottie entre mer et montagne. Perché sur son éperon, le village voisine avec une pinède maritime et de grands espaces plantés d’oliviers, de citronniers, d’amandiers et de caroubiers et semés de maquis dominant les Alpes du Sud. Ruelles tortueuses et placettes ensoleillées se mêlent harmonieusement pour constituer la carte postale iconique pour tous voyageurs en quête de paysages d’exception. C’est ce cadre idéal qui attira le violoniste virtuose Zlatko Balokovic au début des années 1930. La légende veut que lors de ses flâneries dans les ruelles assoupies, il se soit laissé guider par une chèvre au poil doré vers une bâtisse dont il tomba immédiatement amoureux. Il racheta, puis au fil des ans, restaura cette imposante demeure qui deviendra le Château de la Chèvre d’Or. Le mythe était né… Autre version de l’histoire, racontée par les plus anciens du village : la première propriétaire de la demeure élevait des chèvres et avait pour habitude de cacher les revenus issus du lait de ses bêtes derrière les pierres d’un mur. Des années plus tard, la rénovation des lieux coïncida avec la découverte d’un trésor accumulé au fil des années !

 

Le coup de pouce de Walt Disney

L’hôtelier Robert Wolf, séduit par le château, décida de l’acheter en 1953 et de le transformer en restaurant. Le déclic intervint en 1956 lors de la venue dans l’établissement de Walt Disney, conquis par la majesté des lieux. La renommée de l’établissement prit rapidement une dimension internationale, des journalistes du monde entier s’y pressant durant la saison azuréenne. Walt Disney ne se contenta pas de faire bénéficier à La Chèvre d’Or de son aura, il souffla également à Robert Wolf une idée qui allait changer son destin : faire du restaurant d’Eze un établissement hôtelier de premier rang. Robert Wolf, contraint par la disposition des lieux, ne put agrandir à sa guise la demeure. Aussi, décida-t-il d’acquérir au sein du village des maisons particulières qu’il transforma peu à peu en chambres individuelles. L’hôtel devient alors l’une des 6 étapes de La Route du Bonheur, fondée en 1954 par Marcel Tilloy, ancêtre de fameuse chaîne des Relais & Châteaux dont le Château de la Chèvre d’Or est l’un des meilleurs ambassadeurs !

Infos et contact : www.chevredor.fr

What do you want to do ?

New mail

 Save as PDF
Posté par Jeanette sur 30 novembre 2020
| 0

Laissez une Réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Comparaison de biens